Yannick Dacheville et les bateaux à voile les plus rapides

yannick dacheville nous donne des conseils pour acheter une bateau à voile très rapide

Faire du voilier est une grande passion pour ceux qui le pratiquent et ceux qui sont fanatiques. Un bateau à voile est un moyen de naviguer dans la mer qui se déplace par la force du vent. D’après l’histoire, le voilier était le premier moyen de transport maritime, on transportait dans ce temps des marchandises, des voyageurs et des courriers ou des lettres. Désormais, le bateau à voile peut être servi comme un loisir et du sport. On a développé toute sorte de modèles pour toujours plus de rapidité. Yannick Dacheville nous en parle.

Les bateaux à voiles que Yannick Dacheville considère comme les plus rapides

Faire du voilier est tout d’abord un sport, une passion qu’on ne cesse de faire à la mer. Pour plus de performance, l’engin doit être le plus léger possible. Dans tous les cas, les bateaux sportifs sont construits avec de matières les plus légères mais solides faces aux chocs des premières vagues.

Pratiquer ce sport nécessite un minimum de connaissance et de bonne manipulation, car le bateau ne pourra aller plus vite que si son conducteur ne sait pas comment l’utiliser. Les professionnels ne s’inquiètent pas sur le sujet, mais ils s’appliquent plutôt sur la recherche de modèle et de qualité du moyen de transport qu’ils cherchent à améliorer chaque jour. Yannick Dacheville classe les bateaux à voiles les plus rapides qui ont tenu des records.

En novembre 2012, le Vestas Sailrocket 2 a franchi le record du monde en faisant plus de 100 kilomètre à l’heure, c’était une excellente performance. Le propriétaire Australien nommé Paul Larsen à battu tous les exploits des voiliers avec son bateau à 254 kilogramme de poids. Les voiles ont été fabriquées en forme d’aile d’avion penché tout au long du bras de 12 mètres de longueur. La coque très fine à été conçue par un ancien militaire spécialiste sur la réalisation de missile. Cette merveille à fait ses preuves en marquant sa rapidité.

Un autre bateau à voiles performant : Amel

Dans le large du Port Saint Louis Du Rhône, un hydroptère atteint 55 nœuds soit 102km/h environ, c’était en décembre 2008. C’était l’un des bateaux à voile le plus connu par sa vitesse extraordinaire avant le Vestas Sailrocket.

Amel a été dessiné par Berret-Racoupeau avec sa longueur de 15 mètres. Le designer venait de faire des compositions de gamme entre Amel 50, Amel 55 et Amel 64. Sa structure moderne et sa force de déplacement le rendait plus rapide et plus performant. Ce bateau était prêt à faire le tour du monde.

Selon des études de multiples cas, Yannick Dacheville affirme que les bateaux à voiles les plus rapides sont construits de façon à être plus légers pour que le vent les emportent facilement. La voile est constituée de fibre résistant aux vents et à l’eau, les fibres qu’on utilise sont des synthétiques. La coque du bateau peut être formée par des bois ou de l’acier, mais les plastiques sont les matières les plus légers afin d’obtenir une vitesse plus grande. L’assemblement de ces matériaux sont faits dans les chantiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *