Avantages du tourisme au Maghreb pour l’environnement ? Aissa Hamada enquête

aissa hamada et l'interêt du tourisme au Maghreb sur l’environnement

Le tourisme se veut être durable et permet de conserver la beauté des paysages, la qualité de l’environnement et des ressources naturelles, l’équilibre de l’économie, de la société et de la culture locale.

L’industrie touristique au Maghreb est un important secteur avantagé par son climat, sa culture, ses villes pittoresques et sa bonne position géographique. La visite de personnes étrangères, de différentes cultures ou de mode de vie joue un rôle essentiel sur l’évolution de la population locale.

Les avantages du tourisme au Maghreb sur l’environnement selon Aissa Hamada

Selon Aissa Hamada, le tourisme au Maghreb impacte fortement sur l’environnement.

De multiples avantages ressortent du développement du tourisme au Maghreb. Il est responsable de la protection de grandes zones naturelles (la vie sauvage, les réserves forestières, les paysages, etc.).

Le tourisme contribue ainsi à la conservation des monuments historiques, des sites archéologiques, des bâtiments pittoresques et des monuments religieux ou culturels.

Il permet aussi la conservation de tous ces éléments par des contributions financières directes. En effet, les recettes des ventes de billets et d’autres sources identiques peuvent être réinjectées dans la protection et la gestion des zones sensibles avec une participation spéciale aux frais d’exploitation des touristes et tour-opérateurs.

Il contribue également aux revenus du gouvernement avec les taxes d’utilisation, les impôts sur le revenu, les taxes sur les ventes ou la location d’équipement récréatif, les droits sur l’octroi de licences pour la chasse ou la pêche, etc.

On constate ainsi qu’une grande partie des recettes sur des sites culturels et des parcs naturels est utilisée pour une meilleure conservation de l’environnement.

Les fonds générés par le secteur touristique peuvent être utilisés pour la rénovation d’anciens bâtiments qui peuvent servir plus tard d’infrastructures touristiques et hôtelières. On peut citer entre autres les musées, les hôtels, les centres de conférence, les gîtes, bars, restaurants, etc.

Le tourisme au Maghreb avec Aissa Hamada permet aussi de sensibiliser le public aux questions environnementales à travers un contact direct avec la nature. Cela peut aboutir à un comportement plus responsable et amener à participer aux activités de préservation de l’écosystème.

Il faut encourager les touristes à ne consommer que ce qui est produit ou proposé localement dans le respect de l’environnement, afin d’impacter favorablement aussi bien sur l’environnement que sur l’économie régionale.

La présence de touristes favorise le nettoyage des plages par les acteurs locaux et permet de mettre en place un système de collecte et de recyclage des déchets.

L’écotourisme est aussi un moyen de valorisation des efforts de protection de la nature, comme par exemple au Rwanda où les touristes payent des centaines de dollars pour une heure avec les derniers gorilles de montagne. Cette méthode contribue à financer le fonctionnement du Parc Naturel des Volcans et de l’International Gorilla Conservation Program.

Ce type de tourisme est positif pour la population locale, car il permet de créer des emplois de qualité, des actions de formation du personnel local et permet également d’utiliser des produits locaux. C’est une occasion pour les producteurs du pays de faire la promotion de leurs produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *